Accueil

science action online

une proximité à distance

Vous êtes ici

Approche expérimentale des stratégies de protection du crabe Inachus Phalangium (Fabricius, 1775)

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
LinkedIn icon
Experimental approach to the auto protection strategy of Inachus phalangium (Fabricius, 1775)
Auteur: 
BRETON, Gérard; SYGUT, Angélique; OMS, Robert
Qualité de l'auteur: 
Muséum d'histoire naturelle du Havre; biologiste ; biologiste - plongeur
Date de publication: 
2004
Description: 

Le crustacé Décapode Inachus Phalangium vit habituellement à l'abri des tentacules du Cnidaire Anemonia viridis dans la région de Cerbère (Pyrénées Orientales). Dans le port du Havre (Seine Maritime), ce crabe a une vêture de spongiaires. Dans les deux cas, s'il est mis en situation de stress par exemple lorsqu'on le lâche en pleine eau, il adopte une posture particulière interprétée ici comme une automimèse de l'exuvie. Trois séries d'essais réalisées en plongée subaquatique en scaphandre autonome en 1999, 2000 et 2001 dans la région de Cerbère ont permis d'étudier l'attitude des poissons prédateurs vis-àvis de ces crabes pendant leur chute dans l'eau. Ils nous ont conduits à conclure que le contact de l'anémone de mer conférait au crabe un "parfum" qui s'atténuait ou disparaissait si le crabe était maintenu au moins 13 à 15 jours éloigné de l'anémone de mer, ce "parfum" rendant le crabe inappétissant pour les poissons prédateurs potentiels

Abstract:
The decapote crustacean Inachus phalangium generally lives sheltered within the tentacle of the cnidarian Anemonia viridis, in the region of Cerbère (Pyrénée-Orientales).
In the port of Le Havre (Seine-Maritime), this crab is covered with a clothing of sponge. In both regions, if we cause stress to this crab, such as, for example, when dropping it into water, it adopts a specific posture which we interpret as an automimicry of exuvia. Three series of tests carried out under water by means os scuba diving in 1999, 2000 and 2001 in the region of Cerbère have allowed studying  the attitude of predatory fishes towards these crabs during their descent in the water. They have led us to the conclusion that the contact of the sea anemone was giving the crab some "fragance" which was dying down or vanishing when the crab was kept away, from the sea anemone, for at least 13 to 15 days, this "fragrance" making the crab unappetizing to potential predatory fishes

Thème(s): 
  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Size: 100%

newsletter

recevoir chaque mois notre newsletter

actualités

La culture scientifique
A l'occasion du 2nd forum régional du savoir qui s'est tenu à l'Hôtel de Région le 20 février 2014, Patrick Dehornoy, Professeur de mathématiques à l...
Nos activités
Pour devenir acteur éclairé d’un monde qui évolue, participez aux soirées d’échanges « les Forums Régionaux du Savoir »    9 rencontres gratuites et...
Nos activités
Pour la deuxième année consécutive, Science Animation et Délires d’encre, réalisent un scénario d'escape game pédagogique en accompagnement de la...