Accueil

science action online

une proximité à distance

Vous êtes ici

Un chercheur sur les chemins de France

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
LinkedIn icon
Loading the player...

Si vous ne parvenez pas à lire la vidéo, cliquez ici : SD / HD.
Ou mettez à jour le lecteur Flash de votre navigateur ici.

Date: 
Jeudi 28 Janvier 2016
Auteur: 
KAHN Axel, Président honoraire de l'Université Paris Descartes, essayiste
Organisme: 
Université Paris Descartes
Durée: 
2:05:04

Sur les chemins de la connaissance, un chercheur poursuit un but, il cherche les meilleurs moyens de s’y rendre en surmontant toutes les difficultés et en évitant les pièges nombreux qui lui sont tendus. Parfois, cependant, il fait incidemment une observation inattendue, étonnante. Il s’arrête
alors, y regarde de plus près, et peut alors décider de changer d’objectif pour se concentrer plutôt sur l’élucidation du phénomène qu’il a par hasard aperçu. Ainsi procède le marcheur au long cours, l’arpenteur des sentes et le passeur des cols. Toujours, il sait où il se rend lorsqu’il se met en route. Cependant, ce qui l’attire avant tout, c’est le chemin lui-même et ses surprises plutôt que sa destination.
J’ai commencé jeune à faire de la recherche mais plus encore à marcher, intensément, passionnément. Ma réalisation du voeu ancien de traverser la France à pied et en diagonale dès que je disposerai du temps pour le faire n’a par conséquent pas constitué pour moi une conversion tardive au statut de chemineau vagabond. J’ai de la sorte parcouru environ quatre mille kilomètres à travers notre pays : de la frontière belge, au bord de la Meuse et dans les Ardennes, jusqu’à la frontière espagnole dans les Pyrénées, puis sur la côte basque, en 2013 ; depuis la pointe du Raz à l’extrémité occidentale de la Bretagne jusqu’à la frontière italienne dans les Alpes, puis Menton, en 2014. Enchantée par la beauté des spectacles de nature, du patrimoine et des rencontres, cette longue marche a aussi été l’occasion de maintes observations inattendues sur l’importance des territoires, leur histoire, les réactions de leurs habitants, la situation politique, etc. C’est à un tableau impressionniste de cette expérience que je convie tous ceux qui viendront m’écouter à Rouen, le 28 janvier 2016 au soir.
J’évoquerai en particulier l’influence du sol et du relief de l’Argonne sur l’histoire des conflits entre la France et l’Allemagne ; la bête du Gévaudan ; la révolution de la psychiatrie qui s’est opérée durant la dernière guerre dans une très petite cité de Lozère ; l’histoire de la langue bretonne ; les conditions du déclenchement de la révolte vendéenne de juin 1793 ; la "Petite église" des Deux-Sèvres ; la dramatique opposition de Loudun et de Richelieu, selon le temps disponible.

Type: 
Forums régionaux du savoir 2016
Tags: 
Contenus similaires 
  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Size: 100%

Aide

Si le lecteur ne charge pas la vidéo sur ordinateur, assurez-vous que votre version de Adobe Flash Player est à jour.

Autre méthode : ouvrir la vidéo avec un logiciel (cliquez pour plus d'informations).

Sur tablette, cliquez sur le lien SD ou HD proposé sous le lecteur vidéo.

newsletter

recevoir chaque mois notre newsletter

actualités

Nos activités
Le forum post-bac aura lieu les 15 et 16 novembre 2018 à l’UFR Sciences et Techniques de l’Université de Rouen à Saint-Etienne-du-Rouvray. Cet...
La recherche
Mardi 20 novembre 2018 de 8h30 à 17h, la Métropole Rouen Normandie vous invite à une rencontre exceptionnelle entre les acteurs de l’enseignement...
Nos activités
La 12ème édition a débuté le jeudi 25 janvier 2018 à 20h30 à l'Hôtel de Région - Site de Rouen. Téléchargez le programme complet des forums régionaux...