Accueil

science action online

une proximité à distance

Vous êtes ici

Julie M. : Les artères au cœur du traitement

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
LinkedIn icon

Julie M. est une jeune chercheuse en 3ème année de thèse de doctorat au laboratoire INSERM* U1096, Université de Rouen.
Elle travaille sur l'insuffisance cardiaque, responsable de nombreux troubles de la santé, une maladie dans laquelle la fonction cardiaque est altérée ainsi que la fonction des petites artères (diminution de leur diamètre). Julie essaie de trouver une solution pour augmenter le diamètre des petites artères, faciliter ainsi le passage du sang et améliorer ainsi la fonction cardiaque.

Le monoxyde d'azote (NO) est connu pour accroître le volume des artères, mais c'est un gaz, il n'est donc pas utilisable tel que dans le corps.
Julie travaille donc sur une piste alternative : une protéine la PTP1B, qui a la propriété de diminuer la production de NO.


Bryan Brandenburg / Wikimedia Commons
CC-BY 3.0

Si on veut augmenter le taux de NO dans le sang, il faudrait inactiver la protéine. Julie travaille sur des modèles animaux, en inactivant le gène codant pour cette protéine, elle peut suivre l'augmentation du diamètre des petites artères et espère ainsi suivre l'amélioration de la structure du cœur.

 

A la question : A ce stade de votre parcours : quel métier envisagez-vous d'exercer ?
Julie répond : " je souhaite travailler en industrie pharmaceutique en recherche et développement"

* INSERM : Institut national de la santé et de la recherche médicale

 

 

  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Size: 100%

newsletter

recevoir chaque mois notre newsletter

actualités

La culture scientifique
La Maison de l'Enfant et des Découvertes propose ses nouveaux ateliers courts Multimédia, épisode 4, pour la période de mars et avril 2017.   Le...
Nos activités
5ème session des Forums régionaux du savoirA l'Hôtel de régionJeudi 18 mai 2017 à 20h30 La révolution informatique dans les sciences Intervenant :...
La recherche
Le 24e Congrès Général de la Société Française de Physique se tiendra à la Faculté des Sciences de l'Université Paris-Sud, composante de l'Université...