Accueil

science action online

une proximité à distance

La chirurgie orthopédique, du pied-bot d’Hippolyte au robot chirurgical

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
LinkedIn icon
Vendredi 21 Décembre 2018
Conférence au CHU de Rouen à 18h
Structure: 
Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Rouen
Thème: 
biologie
histoire des sciences
Type d'activités:
Public: 
Tout public
Descriptif: 

L’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Rouen en partenariat avec Les Amis du Musée Flaubert et d’Histoire de la Médecine
présente

La chirurgie orthopédique, du pied-bot d’Hippolyte au robot chirurgical

Conférence du professeur Norman Biga
Invité par le professeur Jean Costentin, président de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Rouen

C’est Nicolas Andry (1658-1742) qui, en 1741, créa le mot orthopédie par adjonction de deux mots du grec ancien : orthos (= droit) et paideia (= éducation, formation des enfants). L’orthopédie est donc l’art de « rendre les enfants droits ». Andry le symbolise sous la forme d’un arbrisseau flexueux, enserré par une corde à un tuteur afin d’en redresser progressivement le tronc. C’est l’image de « l’arbre tors » aujourd’hui reconnue universellement par la profession.

***

Le professeur Norman Biga s’est consacré pendant 40 ans à la chirurgie orthopédique. Énoncée de cette façon, sa pratique pourrait passer pour un simple exercice professionnel, alors qu’il a toujours mené son métier en véritable humaniste. D’abord, en s’inscrivant avec conviction dans le cours de l’histoire de la médecine, avec la conscience d’avoir pratiqué une chirurgie en constante évolution.

Hippocrate (cinq siècles avant J-C) définissait déjà les modes de réduction des luxations ; Ambroise Paré au XVIe siècle décrivait, en langue française, les principes de l’amputation comme seule solution aux fractures ouvertes, technique en cours jusqu’au milieu du XIXe siècle, à moins que le malheureux patient ne préférât s’en remettre aux mains de rebouteux ou d’obscurs barbiers. Et que dire de ce terrible échec qu’est la ténotomie pratiquée par Charles Bovary sur le pauvre Hippolyte ? Enfin, au XXe siècle, vient le temps de l’anesthésie, la microbiologie et l’asepsie chirurgicale, la radiologie… la dynamique est lancée et les progrès changent radicalement la donne.

L’humanisme de Norman Biga consiste aussi à rester parfaitement vigilant sur la tentation, aisée en chirurgie, de se laisser absorber par l’hypertechnicité, renforcée à l’ère des robots, mais dangereusement susceptible de faire oublier que l’évaluation bénéfice / risque doit rester au centre de la décision médicale.

Norman Biga a toujours refusé l’aliénation de la position de médecin au profit de la seule technique, et très tôt il a fait sienne la devise de l’Académie Royale de Chirurgie (1776) : Consilio manuque, suggérant que la chirurgie ne doit pas désunir la raison et le geste. Il s’est appliqué à transmettre ce principe, dans sa préoccupation constante de la formation des jeunes chirurgiens orthopédistes, associant l’irremplaçable compagnonnage et de solides bases scientifiques. Orthopédie et pédagogie, ces mots n’ont-ils pas la même racine ?

Entrée libre

Lieu : amphithéâtre Lecat, Hôpital Charles-Nicolle, CHU Rouen Normandie

Adresse: 
37 boulevard Gambetta
CHU de Rouen
76000 Rouen
France
  • Increase
  • Decrease
  • Normal

Current Size: 100%

newsletter

recevoir chaque mois notre newsletter

actualités

La recherche
Faire comprendre des années de recherche avec l'appui d'une seule diapositive, au plus grand nombre et en 3 minutes, tel est le défi lancé aux...
La culture scientifique
L’année 2018-2019 a été désignée par le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’...
La culture scientifique
Initiative née de la collaboration entre Le Volcan, scène nationale, et l'université Le Havre Normandie, l’Université populaire répond à une volonté...